La défense passive, Rouen et son agglomération

Le prochain livre de Daniel NOREUX La défense passive,  Rouen et son agglomération –  1939-1945 Les communes concernées: Grand-Couronne / Petit-Couronne / Grand-Quevilly / Petit-Quevilly / Rouen / Sotteville-lès-Rouen / Saint-Étienne-du-Rouvray / Oissel / Elbeuf / Orival. La Seconde Guerre Mondiale en Normandie et dans la vallée de la Seine est à l’origine de la destruction des habitations, des monuments installés depuis plusieurs siècles, des usines, de la zone portuaire. Elle a semé la terreur et la mort parmi ses habitants qui n’ont rien demandé. Les villes de Rouen, Sotteville-lès-Rouen et Orival ont été les plus touchées, atteignant jusqu’à 85% de sinistrés. Un enfer de feu, de cruauté et de violence, s’est abattu sur des ouvriers innocents dont l’espoir était une paix rapide et proche. Avant cette guerre, une organisation s’installe pour combattre les bombardements en protégeant les populations civiles. Cette organisation ira encore plus loin, en aidant les habitants, en leur souhait, en distribuant des vêtements, des couvertures, en organisant l’évacuation des enfants voire des adultes. Ces aides n’auraient pas été à propos de la présence et de l’efficacité de la Croix-Rouge, des pompiers, des religieuses, des prêtres, des bénévoles venus dans les moments difficiles. Ces personnels de défense…

Fortune & Infortune des Flaubert – Répertoire

On connait la vie et l’œuvre de Gustave Flaubert. Sa correspondance , les brouillons et les scénarios que sa nièce avait conservés et que les études d’une meilleure connaissance, la documentation qu’il avait accumulée pour rédiger Bouvard et Pécuchet , tous ces documents ont permis de dessiner un portrait assez précis mais subjectif de l’écrivain. Il a toujours voulu n’être qu’un «homme-plume», un artiste qui a organisé toute sa vie à la littérature. Mais n’était-il pas également un bourgeois malgré lui? Était-il vraiment riche? Commanville l’a-t-il ruiné? Jusqu’à présent, les réponses apportées à ces questions ne sont pas toujours pertinentes car elles ne prennent pas en compte les documents d’archives qui permettent de lever le voile sur ces interrogations. Ce répertoire fait appel à une masse documentaire insoupçonnée. Gustave Flaubert a signé un nombre considérable de procurations … Son nom figure dans les actes de notaires, dans les documents de l’enregistrement ou dans les procès-verbaux d’audiences des tribunaux. Il a été un fils de famille et, le veuille ou non, il a hérité, de la politique patrimoniale et fiscale du clan Flaubert.Ainsi, paradoxalement, l’indivision née de la succession de son père Achille Cléophas l’a fait paraître très riche alors qu’il…

Un village normand, dédicace du livre
Edition , Histoire , Histoire locale , Livres , Mont-Cauvaire / 16 November 2017

Stéphane Cauchois, auteur du livre “un village normand”, a dédicacé son ouvrage le 20 octobre dernier au Musée des sapeurs-pompiers de Montville. Un succès pour ce livre historique sur la commune de Mont-Cauvaire pendant la Seconde Guerre mondiale. Le premier tirage est déjà épuisé …! une seconde édition en cours d’impression.

Les soldats eslettois de la Grande Guerre
Eslettes , Histoire , Histoire locale , Livres / 18 September 2017

Les soldats eslettois ont combattu sur tous les fronts, pris part à quasiment toutes les batailles, grandes ou petites, connues ou méconnues, mais dans tous les cas très meurtrières. Pendant plus de quatre années de guerre, leurs destins personnels vont s’entremêler avec la grande Histoire; certains ont été tués dès le premier engagement, en août 1914, d’autres personnes à l’encontre des bénédictions et se comporteront héroïquement comme le sous-lieutenant René Dubuc, un «brave parmi les braves» , qui fut plusieurs fois décoré et reçu cinq citations à l’ordre de son régiment avant de succomber sous les tirs ennemis quelques mois avant l’armistice, en juin 1918. Retrouvez leurs parcours de combattants à travers le récit chronologique des faits historiques de la Grande Guerre, de la mobilisation générale aux traités de paix, en passant par les événements que ont façonné notre imaginaire collectif, les taxis de la Marne, les positions dans les tranchées , les gaz asphyxiants, l’enfer de Verdun, l’hécatombe du Chemin des Dames, les mutineries, les offensives victoriauses de l’été 1918 et l’armistice.