Souvenirs d’un marin breton

25 January 2019

A l’heure où tant de jeunes, parfois déracinés, dans des conditions souvent difficiles, s’interrogent sur leur destin et sont en quête d’un métier, l’expérience d’un jeune Breton venu d’un milieu pauvre et qui s’est, dans une large mesure, « fait lui même » ne manque pas d’intérêt.

Il est réconfortant de constater qu’au delà de tous les déterminismes sociaux ce jeune « terrien » réussit, grâce à son esprit d’initiative, sa volonté de vivre, à affronter l’inconnu sur mer et, à l’âge de 15 ans, faire face aux épreuves d’un premier tour du monde sur le voilier Charles Gounod. C’était en 1913, avant l’ouverture du canal de Panama… Il subit en particulier les tempêtes du cap Horn qui restent, même encore aujourd’hui, une épreuve pour les voiliers modernes qui font rêver.

Ce jeune mousse – qui n’a même pas le certificat d’études – réussit ensuite à se former aux techniques, alors nouvelles, de la radio téléphonie aux cours de ses très longs voyages. Il acquiert  ainsi des compétences et termine sa carrière d’officier radio sur les beaux paquebots de la Transat, entre Le Havre et New-York, en particulier sur le prestigieux Liberté.

Avec sa maigre formation primaire, il relate dans ses Souvenirs, rédigés en secret au cours de sa retraite, dans un langage simple et sans apprêt une vie d’un marin de la diaspora bretonne établie dans cette Normandie où il a fait souche. Il nous a paru intéressant de lui assurer une diffusion parmi sa descendance avec un souci de transmettre cette ego-histoire qui, à côté de la grande Histoire, comporte quelques enseignements.

Couv-Un Marin breton

Auteur : François Gay †

Format : 21 x 21 cm.

Nombre de pages : 148.

Prix : 25 € (non disponible à la vente)

pas de commentaire